Formation continue - Nextformation
Nextformation est adhérent FFP Nextformation est adhérent du label qualité OPQF

Comment manager son manager ?

Partager cette page avec vos contacts :

Elle est loin l’époque où il suffisait de déposer un petit gâteau sur la table de la maitresse pour se faire bien voir. Aujourd’hui, pour les grands que nous sommes devenus, le terrain de jeu est nouveau, les règles aussi et même les brutes ont enfilé leur costume pro. Qu’on se le dise, votre manager détient un pouvoir important sur votre bien-être et sur votre avenir professionnel dans l’entreprise dans laquelle vous exercez. Vous avez toutes les cartes en main pour pouvoir orienter sa vision de vous pour le meilleur !

Tour d’horizon…

A lire aussi : Comment quitter son job ? 10 manières de le faire ... avec grâce !

Soignez votre communication

Souvent la forme et le ton priment sur le contenu. Vous êtes au contact de votre manager au quotidien, gardez en tête qu’il s’agit d’une personne comme les autres, avec des besoins, des émotions, des frustrations. De fait, Il lui arrive également de faire des maladresses et des erreurs. Ne sous estimez pas votre responsabilité dans l’évolution de votre manager au niveau professionnelle : il a autant besoin d’apprendre que vous et c’est votre rôle de l’accompagner dans cette démarche.

1) Apprenez à le connaitre

On sous-estime le pouvoir de l’empathie – à tort. Cherchez à comprendre votre manager : ses attentes, ses frustrations, ses appréhensions. Sans oublier qu’il est également soumis à des pressions de son côté. L’interroger sur ses attentes, ses objectifs par rapport à ceux de l’entreprise sera donc bien perçu. Comprendre votre manager est essentiel, cela vous permettra de vous adapter à sa personnalité sans tomber dans les affres de la manipulation. Si par exemple, votre manager gère mal le stress, vous pouvez l’amener en subtilité à prendre du recul face à une situation – en suggérant par exemple un plan d’action et en le rassurant sur votre implication.  S’adapter à un manager agressif est un exercice plus délicat mais tout à fait possible. Il vous faudra vous armer de patience et de recul, lui faire savoir que vous comprenez ses attentes, rester factuel et professionnel et garder votre calme, en toute circonstance.

2) Informez-le sur votre mode de fonctionnement

Chaque salarié a ses attentes et ses caractéristiques propres. Certains réagissent mal à la pression par exemple alors que d’autre s’en servent comme moteur pour se propulser. Certains ont besoin d’être encadré, qu’on leur donne des lignes directrices claires tandis que d’autres ont besoin d’autonomie pour pouvoir opérer et s’épanouir professionnellement.

Si vous avez vécu un moment frustrant, communiquez-le à votre manager – de la bonne manière. Le psychologue Marshall Rosenberg propose une approche bien connue :

  • Observation : être factuel, présenter les faits objectivement.
  • Sentiment : parlez de votre ressenti – les émotions que la situation a générées en vous.
  • Besoin : énoncez votre besoin de manière claire.
  • Demande : exprimez vos attentes avec diplomatie et de façon positive.

Maitrisez l’art du compromis

Toute relation positive puise sa source d’inspiration dans un bon dosage de compromis. Il ne s’agit pas de recenser des problèmes et d’attendre que l’autre réagisse. Soyez constructif et force de proposition. Si vous vous retrouvez dans une situation où il faut dire non - ce qui est parfaitement normal car un employé n’est pas tenu de dire amen à toutes les demandes de sa hiérarchie – faites le mais sans pour autant rester fermé. Votre attitude sera mieux perçue si vous montrez de la bonne volonté tout en sachant être ferme. Une main de fer dans un gant de velours…

Apprenez à manifester votre reconnaissance

De nombreuses études démontrent que la reconnaissance est le principal facteur de motivation des salariés. On compte bien sûr parmi les salariés, les managers, qui ne sont pas en reste. Attendre uniquement de la reconnaissance d’un côté sans donner de l’autre est mal avisé. Sans tomber dans le fayotage, apprenez à reconnaitre les moments où votre manager a fait un bon travail (il doit bien y’en avoir un !) ou a fait un effort dans votre sens et montrez-lui votre reconnaissance. Cela renforcera à coup sûr votre relation.

 

 

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux