Formation continue - Nextformation
Nextformation est adhérent FFP Nextformation est adhérent du label qualité OPQF

Comment quitter son job ? 10 manières de le faire ... avec grâce !

Partager cette page avec vos contacts :

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que l’idée de quitter votre job vous a probablement effleuré l’esprit. Que ce soit pendant une réunion interminable ou devant une To Do List insurmontable. Que vous soyez employé depuis 6 ans ou même 6 mois : quitter son job n’est pas chose aisée. Par chance, on vous a concocté une liste d’étapes à suivre pour aller de l’avant… avec classe !

Lisez aussi notre article : Comment travailler en freelance ? 

Félicitations ! Vous avez trouvé une nouvelle opportunité !

Vous venez de trouver un nouvel emploi et c’est le cœur « presque » léger que vous vous apprêtez à l’annoncer à votre boss. Ce moment sera déterminant pour la suite de votre parcours professionnel. Gardez en tête que les clés de votre discours seront : Diplomatie & Professionnalisme !

1. Assurez-vous de finaliser les détails de votre embauche avec votre nouvel employeur. Ne quittez pas votre job actuel avant d’être certain(e) que chaque détail de votre nouveau contrat vous convient. Date de début ? Check. Période d’essai ? Check. Lieu et clause de mobilité ? Check. Vous voyez l’idée. 

2. Planifiez le transfert de responsabilité. Il vous sera probablement demandé (mais personne ne vous reprochera d’en prendre l’initiative) de rédiger un document pour la personne qui vous succèdera à votre poste. Soyez fair-play, repensez à votre premier jour et à toutes les informations que vous auriez aimé voir coucher sur papier. Dans le cas où le processus de recrutement prendrait plus de temps que prévu, prévoyez un document préconisant une bonne répartition de vos tâches entre vos collaborateurs.

3. Rédigez votre lettre de démission. Il est bien plus agréable de lire une brève note de remerciement plutôt qu’un listing de reproche. Quelles que soient vos relations avec votre manager, il est maintenant plus important que jamais de lui laisser une bonne impression. N’oubliez pas que vous pourriez avoir besoin de sa recommandation un jour prochain !

4. Prévenez votre manager avant toute autre personne de votre décision de partir. Sans omettre la possibilité qu’il vous fasse une contre-offre, vous n’aimeriez pas, à sa place, l’apprendre de la bouche de quelqu’un d’autre. Une fois cette étape passée, vous pourrez l’annoncer à vos collaborateurs. Assurez-vous de rester consistant avec les raisons de votre départ et de les mentionner de manière positive !

5. Ne parlez pas de votre manager, de vos collaborateurs ou de votre emploi de manière négative. Que ce soit pendant votre période de préavis ou après. Il est d’ailleurs recommandé de mettre à jour son profil sur les réseaux sociaux comme LinkedIn et de garder le contact avec ses collaborateurs. Ce qui vous assurera une transition douce lors de vos premières semaines dans votre nouveau job.

 

Vous quittez votre job sans promesse d’embauche ?

 Vous avez décidé de prendre un moment pour vous. De réfléchir à ce qui vous convient et de déterminer vos projets futurs. Pas de panique ! Là encore quelques bonnes pratiques s’appliquent.

1. Prévoyez de quoi vous mettre à l’abri financièrement pour au moins 6 mois. Et si vous le pouvez, prévoyez même un petit pécule pour les imprévus. Vous devez toujours quitter votre job dans une position avantageuse. Cela vous épargnera une remise en question brutale ou d’éventuels regrets concernant votre décision.

2. Constituez votre portfolio. Si votre profession vous le permet, récupérez quelques documents pouvant témoigner de vos performances professionnelles. Veillez toutefois à ne mentionner aucunes données sur l’entreprise qui pourraient vous être préjudiciables. Préférez demander au préalable l’aval de votre manager.

3. Prenez des notes (tant que c’est frais dans votre esprit) sur l’ensemble de vos projets, de vos réalisations et de vos résultats. Cela vous permettra d’avoir les idées claires lors de vos prochains entretiens.

4. Osez la reconversion ! Il est parfois difficile de poursuivre un chemin où l’on manque d’épanouissement. Cela peut être l’opportunité pour vous de découvrir un nouveau corps de métier, de nouvelles compétences ou même de réaliser un vieux rêve. Chez Nextformation, nous proposons des formations pour les professionnels qui souhaitent se reconvertir dans les domaines :

5. On ne le répètera jamais assez : restez professionnel pendant votre période de préavis ! Il n’est pas rare que certains managers soient rappelés pour vérifier les détails de votre expérience. Dans ce cas précis, la dernière impression est souvent la bonne !

Vous voilà armé(é) pour prendre un nouveau départ.

Découvrez les témoignages de nos diplômés qui ont fait le choix de l’évolution / reconversion professionnelle 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

 

 

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux