Formation continue - Nextformation
Nextformation est adhérent FFP Nextformation est adhérent du label qualité OPQF

Financez votre reconversion professionnelle avec le CPF de Transition !

Partager cette page avec vos contacts :

2019 a débuté avec son lot de changements avec notamment la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, qui a transformé en profondeur l’accès à la formation professionnelle. Parmi les multiples mesures décrétées, la plus retenue est sans aucun doute la fin du Congé Individuel de formation (CIF) et la naissance de son successeur : le CPF de Transition (CPF-TP).

Qu’est-ce que le CPF de transition et quels avantages puis-je en tirer ?

Si vous envisagez de changer de métier, vous serez alors amené à envisager un projet de transition professionnelle. Ce dernier permet au salarié qui souhaite se reconvertir de suivre une formation longue et certifiante tout en bénéficiant d’un congé pour permettre ce projet. Le projet de transition professionnelle mobilise votre compte personnel de formation (CPF). La formation que vous allez choisir doit être éligible au CPF. Vous l’aurez compris, le CPF de transition (CPF-TP) reprend les grandes lignes d’un dispositif bien connu : le Congé Individuel de Formation. Ce dernier a quant à lui cessé d’exister le 1er janvier 2019.

Voir nos formations éligibles au CPF de transition.

Suis-je éligible au CPF de transition ?

Vous êtes éligible dans le cas où :

  • Vous êtes salarié en CDI et vous justifiez d’une ancienneté de 24 mois, discontinue ou non, dont 12 mois dans la même entreprise.
  • Vous êtes salarié en CDD et vous justifiez d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois.

Il existe des dérogations à la condition d’ancienneté dans certains cas particuliers. Si vous souhaitez recevoir une aide personnalisée sur les dispositifs de financement et les différents contrats, nos conseillers pédagogiques sont à disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner dans l’élaboration de votre projet professionnel.  Contactez-nous.

Quelles démarches accomplir auprès de mon employeur ?

Si votre demande de formation a été acceptée par l’organisme agrée (Fongecif ou Opacif), vous devez alors adresser une demande écrite d’absence au plus tard :

  • 120 jours avant le début de la formation pour une absence supérieure à 6 mois.
  • 60 jours pour une absence de moins de 6 mois ou dans le cas où la formation se déroulerait à temps partiel.

Votre employeur doit alors vous répondre dans un délai de 30 jours suivant la réception de votre demande de congé. Si vous n’obtenez pas de réponse de la part de votre employeur passé ce délai, votre congé sera autorisé et acquis de plein droit.

Votre employeur peut-il refuser votre projet de transition professionnel ?

Dans le cas où vous ne respecteriez pas les conditions d’ancienneté ou la période dans laquelle vous devez effectuer votre demande d’absence (pour rappel : 120 jours si votre absence est supérieure à 6 mois, 60 jours si elle est inférieure à 6 mois.), votre employeur sera alors en droit de refuser votre demande de congé.

Par ailleurs, l’employeur a la possibilité de proposer un report de ce projet dans la limite de 9 mois, dans certains cas (absences simultanées, impact négatif sur la production).

Qui finance ma formation ?

La prise en charge financière de votre formation est encore assurée par les Fongécif en 2019, à titre transitoire. Dès 2020, en revanche, les Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales (CPIR) assureront la prise en charge des formations.

Vais- je percevoir une rémunération pendant mon projet de transition professionnel ?

  • Votre rémunération est maintenue à 100% si votre salaire est inférieur ou égal à deux SMIC.
  • Votre rémunération est maintenue à 90% si votre salaire est supérieur à deux SMIC.
  • Votre rémunération est maintenue à 90 % si la formation s’étale sur une année (ou une durée de 1200 heures pour les formations discontinues ou à temps partiel).
  • Votre rémunération est maintenue à 60% pour les années suivantes de formation ou à partir de 1201-ème heure de formation.

Quel sera mon statut pendant mon projet de transition professionnel ?

Pendant votre projet de transition professionnel, votre contrat de travail est suspendu mais en aucun cas rompu. Vous devrez justifier de votre assiduité en formation.  Vous serez alors considéré comme stagiaire de la formation professionnelle et continuerez de bénéficier de votre couverture sociale ainsi que d’une couverture en cas d’accident du travail.

Vous conserverez également vos droits aux congés payés et autres droits auxquels vous pouvez prétendre comme par exemple le 13ème mois.

Vous envisagez de changer de métier ? Nos conseillers pédagogiques sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet de transition professionnelle. De la prise d’information au montage de dossier de financement ! Contactez – les !

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux